Les étapes d’un projet photovoltaïque

Le photovoltaïque, au même titre que toutes les autres énergies renouvelables est une solution énergétique propre qui n’épuise pas les ressources finies et souvent polluantes comme les énergies fossiles : uranium, gaz, pétrole. Le solaire photovoltaïque est quant à lui inépuisable et non polluant. Solution de dépendance énergétique durable, le solaire photovoltaïque, grâce à ses panneaux, produit une électricité qui n’épuise pas les ressources et dont l’approvisionnement est infini. La France, grâce à son positionnement géographique ne possède-t-elle pas le 5ème gisement solaire en Europe ? Le pourtour méditerranéen représente un emplacement idéal pour l’emplacement de parcs photovoltaïque. Avec les Départements d’Outre Mer, ils se partagent environ 30% du parc photovoltaïque français.

Il y a encore beaucoup à faire pour développer et faire connaitre le photovoltaïque qui est un secteur en perpétuelle évolution grâce à la recherche et l’innovation qui font partie intégrante de chaque nouveau projet. Les collectivités locales et territoriales sont en demande d’informations. Les étapes de développement d’un projet photovoltaïques développées ci-dessous, tenteront d’amener des réponses.

Préalable

Avant de démarrer tout projet d’implantation de panneaux photovoltaïques, il est important de connaitre le potentiel solaire de la zone géographique. En effet, en France, ce potentiel est variable d’une région à l’autre mais également d’une localité à l’autre.

Le type de terrain recherché pour une implantation de parc photovoltaïque est particulier et peu habituel : friches industrielles, friches agricoles, anciennes carrières, anciennes décharges, zones Seveso (sites présentant des risques d’accidents majeurs), sols contaminés, aérodromes et anciennes bases militaires, délaissés d’autoroutes et de chemins de fer. Ces terrains sont souvent problématiques pour une collectivité avec peu de possibilités de reconversions. Les parcs photovoltaïques sont une réponse à ces problématiques.

Les autres terrains : zones naturelles, zones forestières à faible production et autre, demandent une étude préalable dont un développeur saura en faire son affaire.

Planning de développement d’un parc photovoltaïque de A à Z

Dépôt du permis de construire

Il faut compter 10 mois entre l’instruction et la délivrance du permis de construire. Le processus comprend en effet l’enquête publique, l’instruction, la délivrance et le délai de recours.

La construction du parc photovoltaïque

Il faudra compter 8 à 10 mois pour réaliser les travaux d’aménagement d’un parc photovoltaïque. Cela comprend l’aménagement des accès, la création des axes de chantier, l’enfouissement des câbles, la réalisation des fondations, le montage des structures et le raccordement du réseau. Selon les difficultés du terrain, les problèmes administratifs ou bien différents recours, le délai peut être plus long.

Exploitation du site

Elle est généralement prévue sur environ 20 ans. Dans le domaine privé, des baux emphytéotiques sont proposés. Pour le domaine public, on parle d’occupation temporaire du domaine public. Bien évidement la maintenance est primordiale. Elle implique la maintenance technique mais également le fauchage sous les  panneaux. Enfin la phase de démantèlement est très importante et il est nécessaire de communiquer dessus.

Démantèlement

Dans un souci environnemental, le démantèlement d’un parc photovoltaïque implique la restitution de celle-ci dans son état initial. L’évacuation des modules qui sont recyclés, des structures aluminium, des pieux en acier, des connectiques et des câbles, le démantèlement des postes électriques et les travaux de restauration (retour au modelé du relief initial) sont incontournables. Le démantèlement implique donc un retour à l’état vierge de la parcelle ou bien à un renouvellement du parc grâce à un module dernière génération. Ce démantèlement est à la charge de l’exploitant.

Pourquoi choisir d’installer un parc photovoltaïque ?

Un projet solaire au sol est la concrétisation d’un engagement vers un développement durable. Véritable outil de développement économique pour un territoire, cette unité de production d’électricité vient valoriser un foncier tout en contribuant à la lutte contre le réchauffement climatique.  Les retombées économiques locales sont indéniables et à long terme. Le développeur participe au dynamisme économique du territoire. En effet, l’emploi est favorisé notamment avec la nécessité de mettre en place des postes de maintenance. Un tel projet participe également à la création et au développement d’une filière industrielle française.

Enfin, il est important de savoir que l’installation, le développement et l’exploitation de centrales solaires au sol s’opère sur des terrains qui ne sont pas en conflit avec l’agriculture.