La technologie éolienne

Partout dans le monde, des parcs éoliens commencent à s’installer dans le paysage et à participer à la production d’énergie au quotidien.

Principe de l’éolienne :
La girouette (2) transmet à l’automate (1) la direction du vent. Lorsqu’il atteint une vitesse suffisante, les moteurs d’orientation (3) placent alors l’éolienne face au vent, entraînant la rotation des pales (4). Le mouvement des pales est transmis à l’axe lent (5), puis au multiplicateur (6), à l’axe rapide (7) et enfin à la génératrice (8).

1 Automate
2 Girouette
3 Moteur d’orientation
4 Pales
5 Axe lent
6 Multiplicateur
7 Axe rapide
8 Génératrice
9 Unité hydraulique
10 Roulements
11 Frein à disque

ECO DELTA | Développement et exploitation de projets de production d'électricité à base d'énergies renouvelables -77

Pour que l’éolienne puisse produire de l’électricité, le vent doit atteindre une vitesse d’au moins 15km/h. La génératrice délivre un courant alternatif à une tension de 690 Volts.

C’est avec un vent de 50 km/h que l’éolienne atteint sa puissance nominale. L’unité hydraulique (9) régule la portance des pales en les faisant pivoter sur leurs roulements (10), assurant ainsi une puissance constante.

Au-delà de 90 km/h, les pales sont mises en drapeau, c’est-à-dire parallèles au vent. La génératrice est déconnectée du réseau. L’aérogénérateur ne reprendra sa production que lorsque la vitesse du vent le permettra.

Un ordinateur gère toutes ces opérations automatiquement, et si besoin est, un frein à disque (11) procède à l’arrêt d’urgence.

La tension de 690 Volts est convertie en 20 000 Volts par un transformateur placé au pied de chaque aérogénérateur ou dans la nacelle. L’électricité produite est ensuite acheminée en souterrain vers des postes sources électriques afin de la distribuer aux consommateurs.

Impact sur l’environnement

Cette technologie ne créée ni émission de gaz à effet de serre, ni déchets à retraiter. L’énergie éolienne, garantit l’intégrité des sites après démantèlement. Sur le plan sonore, en fonction de la topographie et de la distance des habitations, une éolienne de dernière génération est à peine perceptible, avec un niveau sonore inférieur à 40 db (A) à 300 mètres, soit le bruit d’une conversation à voix basse.

L’impact sur le paysage est affaire d’appréciation personnelle. Belles et élégantes pour les uns, éléments perturbateurs pour les autres.

Le type d’éolienne
• Hauteur du mât : de 125 mètres
• Longueur des pales : de 20 à 55 m
• Puissance d’une éolienne : entre 0,6 MW et 3 MW – jusqu’à 5 MW pour les turbines offshore

A titre d’exemple, 1 MW correspond aux besoins en électricité domestique hors chauffage de 1000 foyers.

Un parc éolien de 10 MW répond aux besoins d’environ 10 000 foyers soit près de 25 000 personnes.

ECO DELTA | Développement et exploitation de projets de production d'électricité à base d'énergies renouvelables -78