Un parc éolien, moteur de développement local

La création d’un parc éolien favorise l’activité locale et se résume sur les points suivants :

Ressources

CET. Contribution Economique Territoriale et foncière, location de terrains… : des ressources nouvelles permettent d’initier de nouveaux projets et de développer des services pour la collectivité.

Patrimoine

De l’entretien des routes à la préservation de l’habitat rural: autant d’occasions d’utilisation des retombées financières.

Image

L’énergie éolienne est écologique par la production d’une énergie propre, et valorisante par l’utilisation d’une technologie innovante.

Tourisme

Un parc éolien suscite curiosité et intérêt. Il devient un but de promenade et, localement, une source d’activités complémentaires.

Développement

Un parc éolien peut constituer le point de départ d’un projet territorial plus global, à vocation culturelle, pédagogique, touristique ou économique.

Relations intercommunales

La conduite d’un projet éolien favorise la concertation entre les équipes municipales de différentes communes.

Environnement

Le territoire participe au respect des engagements de Kyoto en contribuant à la diminution des émissions de CO2, tout en étant sensible à l’environnement local. Outre l’application du protocole de Kyoto, l’Etat français mène des actions incitatives au développement des énergies renouvelables notamment lors de la COP 21. http://www.cop21.gouv.fr/

Étapes de réalisation

La réalisation d’une ferme éolienne répond à des critères techniques et à des obligations réglementaires.

Le délai qui est fonction de nombreux facteurs est estimé à 21 mois.

ECO DELTA | Développement et exploitation de projets de production d'électricité à base d'énergies renouvelables -72
ECO DELTA | Développement et exploitation de projets de production d'électricité à base d'énergies renouvelables -64

Technique

• Mesure de vent
Installation d’un mât de mesure d’une hauteur de 80 à 100m pour déterminer la qualité du gisement éolien (24 km/h de moyenne minimale requise à 50 mètres du sol).

• Proximité d’un poste électrique
Possibilité de raccordement au réseau public d’électricité ERDF ou d’une ligne très haute tension RTF.

• Disponibilité foncière
Possibilité d’occupation, d’achat ou de location des terrains.

• Règles d’urbanisme
Vérification de la compatibilité du projet avec le plan d’occupation des sols.

• Etudes d’impact
Études environnementales et évaluation des différentes contraintes et servitudes (impact du projet l’avifaune locale, le paysage, l’acoustique etc.).

• Permis de construire
Délivrance par le Préfet, après consultation des services de l’Etat (DDT, DREAL, Aviation Civile, Armée de l’Air…) et de la Commission départementale des sites et des paysages.

Environnement

La réussite d’un parc dépend de la qualité de son insertion paysagère et environnementale, de l’adhésion des riverains et des différents acteurs du territoire :

• Etudes paysagères
Visualisation de l’insertion des éoliennes dans leur espace : habitations, relief, végétation…

• Etudes acoustiques
Elle prend en compte les habitations les plus proches des éoliennes en fonction du type d’aérogénérateurs. Au-delà de 500 mètres, le bruit d’une éolienne est comparable à celui d’une conversation à voix basse.

• Respect des sites
Sites classés ou protégés, monument historiques, zones Natura 2000…

• Confort des habitants
Éloignement des habitations, à des distances déterminées par des études acoustiques.

• Implantation
Terrain permettant l’accessibilité aux éoliennes.

• Flore et faune
Inventaire des espèces, recherche de compatibilité lors des travaux et de l’exploitation, collaboration avec des associations spécialisées (Ligue de Protection des Oiseaux..).